Comment mener une veille concurrentielle efficace ?

Les étapes et conseils pour mener une veille qui réponde à vos objectifs

Développement
31 août 2021

La veille concurrentielle est une démarche importante pour toutes les entreprises. Elle permet d’avoir une excellente connaissance du marché et doit permettre de faire des choix stratégiques pour l’entreprise.

C’est presque une question de survie : pour se maintenir sur son marché, une entreprise doit le connaître, savoir ce qu’il s’y passe. Pour cela, il est important de mener une veille concurrentielle, c’est-à-dire d’observer et analyser les actions des concurrents avant d’en tirer des conclusions pour sa propre activité et, ainsi de se démarquer. Les bénéfices de la veille concurrentielle sont nombreux : repérer l’émergence de nouveaux produits et services, anticiper les nouvelles tendances et évolutions du marché, repérer les différences menaces, comme l’implantation d’un nouveau concurrent par exemple.

Pour mener une veille concurrentielle efficace, vous pouvez suivre plusieurs étapes :

1. Définir les objectifs de votre veille

Avant de partir à la chasse aux données, commencez par vous interroger sur les objectifs de votre veille : souhaitez-vous identifier les nouveautés sur le secteur, repérer les tendances en termes de relation clients ou encore suivre les nouveautés législatives du secteur ? En établissant une stratégie de veille et définissant les domaines dans lesquels vous souhaitez récolter des données, vous cadrerez votre démarche et gagnerez du temps.

2. Rechercher les informations

L’idée est d’observer ce qui se passe dans votre secteur, sur votre marché, chez vos concurrents mais aussi chez des acteurs du marché qui ne sont pas directement en concurrence avec vous mais pourraient vous inspirer. Suivant ce que vous cherchez, vous n’irez pas explorer au même endroit. Plusieurs champs d’investigation ou outils s’offrent donc à vous. D’abord, les réseaux sociaux. Vous pouvez observer l’activité de la concurrence en menant des recherches via des mots-clés, ou grâce à des plates-formes comme Agorapulse ou Medley. Vous pouvez également vous servir des flux RSS ou des alertes Google. Pensez à éplucher les contenus diffusés par vos concurrents : site web, newsletters, communiqués de presse... Enfin, informez-vous régulièrement grâce à la presse généraliste et spécialisée. Les sites répertoriant les informations légales et économiques des entreprises vous donneront enfin de la matière concernant la santé de vos concurrents.

Par ailleurs, des logiciels de veille spécialisés dans certains domaines peuvent vous être utiles. Dans le secteur du e-commerce, PriceComparator permet par exemple de connaître en temps réel les évolutions de prix, l’assortiment et les stocks des produits de vos concurrents et/ou revendeurs. Autre exemple, MyTwip est un moteur de veille en ligne spécialisé sur la recherche d'informations sectorielles et thématiques. L’e-service Sindup vous livre quant à lui des informations qualifiées (détection d’opportunités, anticipation des risques, prospectives et tendances) pour vous aider dans la prise de décisions stratégiques.

 

3. Trier et observer les résultats

Au terme de votre veille, vous aurez sans doute récolté quantité de données via les différents supports et canaux. Ces informations concerneront notamment, les gammes de produits et prix des services, les stratégies de communication et marketing, la gestion de la relation clients … Triez ces informations dont certaines se regrouperont certainement et organisez-les selon l’importance qu’elles recouvrent au regard de vos objectifs établis en amont. Ces données peuvent être transmises aux différents services de votre entreprise : marketing, communication, service clientèle, R&D afin qu’ils puissent les exploiter. Pour restituer ces résultats, vous pouvez vous appuyer sur un tableau de veille concurrentielle reprenant les informations-clé telles que la date, la source, les acteurs concernés, les indicateurs de performance… Un bulletin de veille, une newsletter interne ou un livre blanc sont également des supports adaptés au partage d’une veille.

4. Exploiter les résultats pour définir vos propres choix stratégiques

Une fois toutes ces informations en votre possession, il s’agit d’analyser les résultats des stratégies de vos concurrents : fonctionnent-elles ? apportent-elles de la valeur ajoutée au marché ? Interrogez-vous sur les éléments dont vous pourriez vous inspirer. L’idée n’est pas de « copier » ce que fait la concurrence mais de stimuler votre créativité et votre innovation : comment faire mieux ? comment aller plus loin ? et si, au contraire, il fallait prendre le contre-pied de ce qui est proposé sur le marché ?

Découvrez notre sélection de solutions numériques sur notre plate-forme CCI Store pour vous aider à mettre en place une veille stratégique :