Confinement : la culture vit en ligne

Des initiatives culturelles inventives et innovantes

Actualités
Développement
Performance
29 avril 2020

Dans le secteur culturel, le confinement imposé a permis aux professionnels du secteur de se repenser et pour certains, de se réinventer.

La situation exceptionnelle engendrée par la crise Covid-19 a fortement impacté l’économie. Le secteur culturel n’a pas été épargné. Pour pallier leurs fermetures face à l'épidémie, les lieux culturels (musées, théâtres, salles de concert,...) se sont mis à explorer de nouvelles façons de promouvoir leurs contenus sur des formats et médias attrayants et le plus souvent, accessibles à tous. Découvrez quelques conseils et initiatives créatives et innovantes pour réussir votre communication et entretenir le lien avec vos publics.

Se mettre en scène

Vous tenez un musée ou une galerie ? Mettez vos collections ou une partie en libre accès sur une ou plusieurs plates-formes numériques. En proposant des visites virtuelles, des captations en streaming ou en mettant gratuitement à disposition votre catalogue d’exposition, vous offrez aux visiteurs confinés la possibilité d’explorer vos contenus culturels tout en développant votre communauté. La visite virtuelle 360° de l’exposition Jean Ranc du Musée Fabre en est un exemple. Pour les éléments qui ne sont pas accessibles en visite virtuelle, certaines institutions utilisent des photos pour créer un diaporama.

Nous vous invitons à jeter un œil à la plate-forme virtuelle « Culturecheznous » lancée par le ministère de la Culture. Elle recense plus de 700 propositions de contenus en ligne provenant de 500 acteurs culturels et artistiques. Notre conseil : mettez en scène vos contenus pour que les visiteur confinés puissent ressentir votre lieu grâce à une expérience immersive.

Engager vos cibles

Pour impliquer davantage votre public et favoriser les interactions virtuelles, vous pouvez, par exemple, inciter les internautes à choisir les œuvres de votre prochaine exposition ou encore diffuser, chaque semaine, des images de vos collections ou des extraits de livres sur les réseaux sociaux. Échangez avec les internautes, encouragez-les à expérimenter et à s’engager en recréant des œuvres de vos collections. Autre idée, créez un hashtag spécifique pour que les internautes commentent votre action sur les réseaux sociaux. Des musées ont misé sur cette approche : exemple du Getty Museum avec le #GettyMuseumChallenge, ou encore les concours de tableaux vivants lancés par des musées français : #TussenKunstenQuarantaine, #BetweenArtAndQuarantine et VanGoghYourself Tool. Le pôle culture d'Université de Paris, quant à lui, propose de photographier ce que les gens voient depuis leur fenêtre.

Les réseaux sociaux sont des champs d’expression et de partage qui permettent de toucher un public plus large. Vous pouvez y publier des émojis associés aux objets de vos collections, partager des coloriages, des énigmes, des défis créatifs, des films ou des documentaires en streaming, des conférences en direct, des tutoriels, des lectures de poèmes sur Instagram, des conseils de lecture, des souvenirs, des extraits musicaux, des témoignages,... Ainsi le Mucem a lancé le défi Instagram #PartagetonMusée qui incite les internautes à publier les objets ou documents qui témoignent de leur quotidien confiné. Le Palais des Beaux-Arts de Lille propose des activités pour occuper les enfants à la maison en lien avec les œuvres de leur collection. En résumé, faites preuve d’imagination sur les réseaux sociaux et devenez un véritable prescripteur culturel ! Si votre idée est originale et pertinente, vos publics suivront ! Nous vous recommandons de garder ce réflexe même après le confinement car cela renforce la présence en ligne de toutes les structures.

Si vous n’êtes pas un expert numérique, il existe un panel de tutoriels et formations en ligne pour expérimenter et connaître les bonnes pratiques à adopter. Par exemple, le réseau des CCI propose de nombreux webinaires dédiés aux pratiques numériques.

S’informer et apprendre de ses pairs

Informez-vous sur votre secteur. De nombreux podcasts, e-book, MOOC, guides numériques et autres formats imaginés par des acteurs culturels fleurissent sur le web. Profitez-en pour acquérir de nouvelles compétences et envisager de nouvelles manières de communiquer. Écoutez des émissions et des conférences sur comment gérer la crise et préparer l’après-crise Covid-19. Ces informations vous donneront des clés pour poursuivre vos missions et préparer la reprise.

Faire preuve de solidarité

Selon Benoît Thiebergien, directeur artistique du CIMN, « Le monde culturel va devoir changer ses habitudes (...). Sortir de ses postures, de ses itinéraires balisés, de ses vieilles querelles public/privé, et participer à la solidarité collective du "jour d’après" ». Il existe de nombreuses initiatives numériques solidaires à explorer et à proposer à vos publics afin de participer à la diffusion et à la sensibilisation de la culture. Vous pouvez, par exemple, envisager des ateliers de musique, de danse ou de théâtre en visio-conférence, ou encore, des animations participatives, des jeux en ligne ou bien des espaces d’échange sur les réseaux sociaux. Ce site recense de nombreuses initiatives solidaires dont vous pouvez vous inspirer. Pensez à proposer des collaborations à d’autres professionnels qui partagent vos valeurs, ou même, à mettre en place des partenariats :

Cannes, Berlin ou encore Venise s'associent pour un festival de cinéma virtuel et gratuit sur Youtube du 29 mai au 7 juin. L'idée : lever des fonds contre le Covid-19.

 

 

 

Se faire accompagner

Si vous êtes entrepreneur dans le secteur culturel et avez besoin de soutien, sachez que les publics et les grandes institutions se mobilisent aussi pour vous :
Le mouvement #billetsolidaire sur les réseaux sociaux soutient le milieu culturel, en incitant les gens à ne pas demander le remboursement de leurs billets de spectacle. Certains acteurs proposent des bons cadeaux ; il s'agit de pré-ventes et qui les aident à tenir en ayant un peu de trésorerie.
Le mouvement global « ResiliArt » pour les artistes et des professionnels culturels a été lancé par l’UNESCO et est soutenu par 130 ministres. Il met en lumière l’état actuel des industries créatives en temps de crise, recueille des expériences et des voix de la résilience des artistes sur les réseaux sociaux. L’objectif ? faire en sorte que les efforts de sensibilisation, le partage de données et les conversations se poursuivent.
Il existe aussi des manifestes, des appels aux dons, des cellules d’accompagnement de conseil administratif et juridique pour soutenir leurs acteurs de la culture. Pour exemple, certaines CCI ont mis en place des plates-formes de pré-commande.


Les multiples idées et initiatives créent un tournant dans le monde culturel en rendant grâce au numérique, la culture encore plus accessible à tous les publics.

 

Sources :

_http://www.club-innovation-culture.fr/tour-france-initiatives-musees-monuments-confinement/

_https://www.moncherwatson.fr/

_https://services.dgesip.fr

_https://fr.unesco.org