RGPD : « Être dans les clous sans être tue-l’amour »

Rencontre avec la start-up Axeptio.

Actualité
Développement

La start-up montpelliéraine Axeptio révolutionne la gestion des problématiques liées au RGPD. Rencontre avec Laurent Thomas, son directeur marketing.

 

Direction le temple de l'innovation made in Montpellier. Ce matin du mois de mars, les températures frisent l'indécence. Le site Cap Omega est baigné dans la lumière printanière. Ce sont dans ces locaux modernes que sont nichées de nombreuses start-up accompagnées par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier, classé 2ème incubateur mondial (UBI Global). Nous y retrouvons l'équipe de la start-up dans l'un des bureaux mis à disposition des jeunes pousses innovantes. Quelques tables où chacun sort son ordinateur portable, une petite salle de réunion et le tour est joué. C'est Laurent Thomas, directeur marketing qui nous accueille. Depuis janvier 2018, sa société édite le logiciel Axeptio, un outil qui permet de mettre son site internet ou ses applications en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

aperçu logiciel axeptio

D'un programme de fidélité au RGPD

A l'origine, la petite équipe n'était pas vraiment engagée sur ce chemin-là. "On est cinq anciens d'Exaprint, partis pour créer un programme de fidélité gamifié, raconte Laurent Thomas. En commençant à développer le produit, on s'est rendu compte que ça soulevait des problématiques de gestion des données personnelles. Et là, on a vu arriver le tsunami du RGPD." Une conférence plus tard, l'équipe comprend à quel point la mise en œuvre de ce règlement européen va affecter les entreprises. "La loi est inapplicable à grande échelle, parce qu'elle est complexe. Il faut faire appel à un avocat, débourser de l'argent… Ce n'est pas forcément possible pour toutes les entreprises, à moins de développer un plug-in clé en main pour que les entreprises se mettent en conformité", estime l'entrepreneur.

Encart portabilité

Bingo : la voilà la bonne idée ! "On a mis en ligne ce qu'on avait développé pour nous-mêmes, se souvient le directeur marketing. Puis on a reçu des demandes de sociétés comme Grand Optical et Peugeot. Finalement ce qui était un projet secondaire est devenu notre projet principal."

Repérée par Facebook, la start-up intègre en mai 2018 son programme d'accélération Startup Garage, à la Station F, à Paris. Rien que ça. Elle y fait évoluer son produit, pour le faire correspondre parfaitement au RGPD. L'objectif est de proposer un pack "clé en main" qui couvre toutes les problématiques RGPD pour un site ou une appli. Depuis janvier 2019, tous les services sont désormais disponibles.

L'équipe d'Axeptio au start-up garage

Obtenir le consentement dans la bonne humeur

En quelques clics, vous avez donc la possibilité de créer et personnaliser des widgets pop-up ou à placer en dessous de formulaires, afin de gérer les cookies, le partage des données, les consentements aux documents contractuels (CGV, CGU…) etc. L'objectif de ces modules : recueillir le consentement de l'utilisateur dans un climat de confiance.

 "La notion de consentement est centrale, explique Laurent Thomas. Le RGPD impose qu'il soit par défaut désactivé, que la demande de consentement soit exprimée avec des mots simples etc. Or, si l'entreprise n'obtient pas le consentement de l'internaute, elle risque une perte de chiffre d'affaires car les données personnelles sont utilisées partout, des Adwords aux envois de newsletters."

Pop-up pour les cookies

Pour accomplir cette mission, la start-up décide d'y aller franco et opère donc des choix radicalement différents des autres acteurs du secteur. "Certaines régies publicitaires ou plateformes de collecte de consentement utilisent des "dark patterns", elles récupèrent les données par filouterie, affirme l'entrepreneur. Pour nous, l'objectif est de maximiser le consentement tout en étant réglo." Les équipes d'Axeptio ont donc mené des tests utilisateurs, à la suite desquels ils ont mis en œuvre quatre idées simples :

  • La temporisation : "On évite que le bandeau saute au visage de l'internaute. On lui laisse le temps de lire son contenu avant d'attirer son attention."
  • La transparence : "Si on veut créer de la confiance, il faut dire la vérité"
  • Le contrôle : "L'utilisateur peut choisir s'il accepte entièrement ou en partie la récolte des données."
  • La pédagogie : "Par exemple, on explique vraiment le rôle de chaque cookie pour que les gens comprennent bien. Pour beaucoup les cookies sont vus comme des espions. Mais il y en a des gentils, qui vous permettent de garder votre produit dans un panier par exemple ou d'utiliser un site dans votre langue.

 

Widget formulaire de contact

Traiter des choses sérieuses avec fun

L'utilisateur est donc au cœur du processus. C'est lui qui gère la pression publicitaire : "On sort d'un marketing de masse pour un marketing choisi, analyse Laurent Thomas. C'est une nouvelle ère qui s'ouvre !" La démarche de récolte de consentement s'apparente donc presque à un chat. Ajoutez à cela une couche de fun… et le tour est joué ! L'équipe a fait le choix de personnaliser les cookies. Dans la bande, on retrouve Annah Lytic, Alex Périence ou encore Père Sonalisé. De nombreuses illustrations à la fois modernes et poétiques agrémentent l'expérience. Le crédo de la boîte ? "Etre dans les clous sans être tue-l'amour."

Illustration Cookies personnifiés

"Gratuit pour 9 entreprises sur 10"

Comment utiliser la solution Axeptio ? En s’abonnant ! "Cela permet aux entreprises de tester rapidement le produit sans avoir à débourser une somme importante dès le départ", justifie Laurent Thomas. Alors, combien ça coûte ? "L'offre gratuite correspond aux besoins de 9 entreprises sur 10. Ensuite, la formule pro est à la carte selon les besoins de l'entreprise", détaille l'entrepreneur. La start-up se charge également d'une veille juridique sur les problématiques de données personnelles, afin de faire évoluer sa solution. "Le règlement européen ePrivacy pour réglementer les cookies va arriver. Mais les entreprises n'ont pas le temps de s'informer sur ça. Donc on s'en occupe pour eux", explique-t-il. Elle s'est aussi constitué un réseau de délégués à la protection des données (DPO) vers lequel elle oriente les entreprises dans le besoin. On pense à tout chez Axeptio !

Et maintenant c'est à vous, testez la solution :

 

 Retrouvez tous les e-services CCI Store pour gérer votre présence en ligne.

29 mars 2019

La sélection des derniers services

AEF

Avec le fichier d'entreprises AEF, faites décoller vos ventes

B-Reputation

Une vision à 360° des entreprises

Réussir avec le web

Evaluez gratuitement votre présence en ligne

Canva

Un outil gratuit pour créer des visuels comme un pro

Shapr

Meet inspiring people, shape your life

EuroQuity

Rencontrez vos futurs partenaires et investisseurs en France et à l’International