Des plates-formes en ligne pour soutenir les producteurs locaux

Le numérique au service des circuits courts

Actualités
Gestion
Management
Performance
25 juin 2020

En France, de plus en plus de plates-formes en ligne se mettent en place pour permettre aux producteurs locaux de vendre leurs produits en circuit court.

La crise engendrée par le Covid-19 a entraîné des changements dans les comportements de consommation. Selon une récente étude YouGov, plus d’un Français sur 2 pensent que la crise sanitaire va durablement changer leur façon de consommer. 83% ont l’intention de favoriser les produits locaux et 69% souhaitent favoriser les petits commerces de proximité.


La multiplication des plates-formes permettant aux producteurs de vendre en ligne répond à cette évolution de consommation. Celles-ci offrent de nombreuses fonctionnalités (site vitrine pour le producteur, drive, livraisons mutualisées, cartes interactives…) et permettent de faciliter la distribution, la valorisation et mise en relation des acteurs des circuits courts.

Les circuits courts

On parle de circuit court lorsque les consommateurs achètent leurs produits directement auprès des producteurs ou, de manière indirecte, avec seulement un intermédiaire. Les circuits courts sont inscrits au cœur des territoires, permettent de soutenir l’économie locale et rentre dans le cadre d’une démarche de consommation durable et responsable.
Avec le numérique, l’accès au circuit de vente court se démocratise ; il permet de simplifier la distribution locale et directe des producteurs. Dans ce contexte, de nombreux « intermédiaires numériques » permettent de faciliter la participation des producteurs et des consommateurs à la construction d’un circuit court, à son fonctionnement et à sa gestion.


Panorama des plates-formes qui mettent en relation les producteurs et les consommateurs, et permettent de favoriser les circuits courts :


•    La Ruche qui dit Oui ! est une plate-forme permettant de faciliter l’organisation de circuits courts qui rassemble plus de 5 000 producteurs et plus de 150 000 clients réguliers.
•    Locavor est une plate-forme permettant aux producteurs et artisans de bénéficier d’un mini-site pour vendre leurs produits locaux, de fixer leurs prix de vente, et de distribuer les produits dans des points Locavor dédiés.
•    Mooveat est une application en ligne qui géolocalise les producteurs locaux de chaque région (agriculteurs, artisans, AMAP, drives fermiers…) afin de faciliter la mise en relation avec les particuliers à proximité.
•    Veando.com est une plate-forme mettant en relation clients et commerces de centres-villes, notamment via la vidéo. Il se positionne comme le « drive » du commerce local. Le commerçant organise avec son client le retrait en boutique ou la livraison des produits.
•    Via Terroirs est une plate-forme collaborative permettant de simplifier l’approvisionnement des restaurants en direct des producteurs locaux.


On constate également l’émergence de plates-formes dédiées spécifiquement à un territoire. Exemple avec la plate-forme Producteurs girondins, soutenue par les Chambres de commerce et d’industrie et par les Chambres des métiers et de l’artisanat de Bordeaux Gironde. Elle propose exclusivement des produits locaux de Nouvelle-Aquitaine. Ou encore, la plate-forme en ligne lancée par la ville de Caen qui relie les producteurs locaux affiliés à la Mutualité Sociale Agricole, avec les consommateurs. Dans cette même logique de circuit court, de nombreux acteurs ont lancé des cartes numériques pour recenser et géolocaliser les producteurs locaux sur un territoire donné. Exemple avec la carte interactive créée par la CCI Aix Marseille Provence.


Pour les producteurs locaux désireux de ne pas passer par un « intermédiaire numérique » et de vendre en directe aux clients, nous leur conseillons de se doter d’un outil de gestion de ligne comme Panier Local. Un outil de ce type leur permettra de piloter facilement, et de façon autonome, leur activité commerciale en circuit court (gestion des ventes, logistique, administratif, communication).


Ils peuvent aussi rejoindre des réseaux associatifs comme les AMAP. Le principe : des consommateurs regroupés s'engagent à acheter la production d'une exploitation agricole, le prix et les échéances de paiement étant fixés d'un commun accord. Ou encore, le réseau Bienvenue à la ferme qui fédère des milliers d'agriculteurs pratiquant la vente directe, mais aussi l'accueil à la ferme.

Découvrez notre sélection de e-services pour valoriser et vendre vos produits locaux en ligne :