Icone fait rimer numérique avec boutique

Témoignage d'une commerçante qui mise sur le numérique

Actualités
30 octobre 2020

Le numérique permet à un commerçant d’augmenter sa visibilité, de répondre aux besoins des clients et d’augmenter ses ventes. C’est ce que démontre le témoignage d’Hélène Marais, gérante de la boutique icone, installée dans le 18ème arrondissement de Paris.

Créer une boutique indépendante dans un quartier où les grosses enseignes accaparent de plus en plus les locaux commerciaux : tel est le souhait d’Hélène Marais quand elle ouvre icone, en 2011. Située dans 18ème arrondissement de Paris, près de Montmartre, sa boutique propose du prêt-à-porter, des accessoires et de la décoration. « Ce sont des basiques et des produits intemporels, qu’on ne trouve pas partout et qui sont de plus en plus orientés vers une mode responsable, avec des matières naturelles notamment », présente la gérante.

Début 2019, Hélène Marais choisit de compléter son offre physique par une boutique en ligne et lance son e-shop sur la plate-forme Trouva. « C’est un outil conçu pour les boutiques indépendantes, souligne la commerçante. Ce format me tenait à cœur, car Amazon et compagnie, ce n’est pas mon truc… » Trouva lui permet d’augmenter sa visibilité, de proposer un catalogue produits aux clients tout en limitant le temps investi à gérer son e-shop. « En plus de permettre des ventes en ligne, l’avantage de Trouva est que les clients voient la disponibilité des produits en temps réel, explique-t-elle. Donc il arrive fréquemment qu’ils viennent à la boutique avec leur petite liste de repérages de produits qu’ils souhaitent voir en vrai. »

Visibilité et service supplémentaire

Pour Hélène Marais, son magasin et son e-shop sont donc complémentaires. « Ce qui prime pour moi, c’est ma boutique, insiste-t-elle. Je n’ai pas du tout de stratégie de vente en ligne. En revanche, mon e-shop me permet d’être présente et visible sur internet, et d’apporter un service complémentaire à mes clients. »

Consciente que le numérique est indispensable pour le bon fonctionnement de sa boutique, Hélène Marais investit les réseaux sociaux. Afin d’aller plus loin dans son usage professionnel d’Instagram, elle décide de participer à une formation proposée par la CCI Paris dans le cadre du programme Académie du commerce, financé par l’Union européenne. « La formation était accessible à tout public et j’ai trouvé son contenu très pertinent », témoigne la commerçante qui décide de prolonger ce travail par un accompagnement personnalisé. Marie-Angélique Thiebaut, responsable Transition numérique à la CCI Paris, se rend donc à icone pour réaliser un diagnostic de la maturité numérique de l’entreprise. « L’idée est de voir ce que la personne a mis en place, ses atouts et ses faiblesses, explique-t-elle. Et cela, tout en découvrant son univers. »

 

 

Des conseils, des astuces et des outils

L’experte numérique réalise ensuite un rapport d’audit dans lequel elle insère toutes ses préconisations. Puis, c’est l’étape du coaching. Marie-Angélique Thiebaut délivre à Hélène Marais de nombreux conseils et astuces, et l’aide à mettre en place des outils, comme un planning éditorial pour planifier ses publications sur les réseaux sociaux. « Ça m’a beaucoup aidée pour faire le tri dans mes idées, constate la commerçante. J’avais besoin de cadrer ma stratégie numérique, d’avoir un but à atteindre. »

 

 

Pour Hélène Marais, la nécessité du numérique s’est confirmée en 2020, lors de la crise liée au COVID-19. « Lors du confinement de mars-avril, j’ai pu continuer à faire des ventes grâce à mon e-shop, raconte la commerçante qui s’estime chanceuse. Cela m’a maintenu dans une dynamique car j’avais toujours mon travail. » Grâce notamment au click-and-collect, la gérante d’icone a pu continuer à satisfaire au mieux ses clients fidèles, décidés à la soutenir. Elle s’est également servie de sa newsletter pour maintenir son lien avec eux. Dans cette lettre, « toute simple et faite maison », elle informe sa clientèle des nouveautés et réassorts. « Pendant le confinement, cette newsletter m’a beaucoup aidée, confie-t-elle. Non seulement j’ai informé mes clients de l’actualité de la boutique mais j’ai eu de nombreux retours ; les gens me souhaitaient du courage et me rassuraient en m’affirmant leur intention de revenir en boutique dès la réouverture. »

Notre sélection de e-services

Aucun service disponible