Le game-learning ou le pouvoir du jeu dans l'e-learning

Faites passer votre entreprise au niveau supérieur !

Actualités
Développement
Management
12 novembre 2019

Selon IBIS Capital, l’e-learning devrait représenter 30% du marché mondial de l’éducation en 2023. Le game-learning en est l'une des facettes.

Les jeux vidéo tiennent une place très importante dans notre société. En France, les ventes du secteur ont frôlé les cinq milliards d'euros en 2018, soit une croissance de 15 % en un an, portée par le numérique. Près de quatre millions de personnes y jouent au moins une heure par jour. Les usages et les supports des jeux vidéo ne cessent de se multiplier. Le secteur de la formation a également suivi les nouveaux usages et propose de plus en plus de recourir à la « gamification » (ludification en français) afin de diversifier et d’augmenter l’expérience de l’apprenant en entreprise. Le game-learning transfère les mécanismes des jeux à la formation professionnelle. Elle offre à vos collaborateurs une meilleure expérience de l’apprentissage.

Un catalyseur d’émotions

Les jeux vidéo ont un pouvoir incroyable sur notre cerveau : ils nous permettent d’expérimenter une large gamme de sentiments et d’émotions. Pour preuve, La Cité des Sciences et de l'Industrie avait conçu un espace de jeux vidéo où toutes les réactions des joueurs étaient enregistrées à l’aide de capteurs afin d’aider la recherche scientifique. Selon l’ouvrage Playing Video Games : Motives, Responses, and Consequences, le jeu repose sur plusieurs facteurs : le ressenti, le challenge, la compétition, l’évasion, le fantasme et les relations sociales. Ces facteurs appliqués au e-learning permettent de capter l'attention et de susciter de l'émotion chez l'apprenant. Sachant que l'émotion joue un rôle important dans la mémorisation, vos cours seront mieux « imprimés » par l'apprenant.

 

Citation le game learning permet de créer de l'engagement

Une méthode ludique efficace

Le game-learning permet de récupérer un feedback immédiat, d’adapter instantanément les cours ou encore, de déclencher des événements en fonction de la progression du joueur. Il est au service de l'expérience du joueur. Les mécaniques du game-learning reposent essentiellement sur les éléments suivants : les points pour la gratification, les niveaux pour le statut, les badges pour la personnalisation, le classement pour la compétition et l’interaction pour la dimension sociale. L’ensemble de ces mécaniques dont le système de récompenses provoque la sécrétion de dopamine, une substance chimique à laquelle le cerveau humain est dépendant. Le système de badges et de récompenses provoque donc un sentiment d'accomplissement et de valorisation chez l'apprenant.

Une stratégie adaptée

Le game-learning permet de relier des tâches ludiques à des objectifs réels fixés par les fondateurs de l’entreprise. Il peut s’agir d’objectifs liés au leadership, à la gestion d’équipe, à la résolution de conflits, à la productivité personnelle, à la négociation, au service client ou encore, à la gestion du temps. Il est essentiel de connaître vos motivations et celles des apprenants (profil, niveau…) avant d'envisager la mise en place d’un game-learning au sein de votre entreprise. C'est en ayant une stratégie adaptée et pertinente que vous serez en mesure de répondre à vos besoins spécifiques.

 

En plus de reprendre les codes et les mécanismes du jeu, le game-learning dépasse ses propres frontière en proposant des contenus transmédiatiques, notamment sur les réseaux sociaux. Cela lui permet d'avoir une dimension sociale et collaborative encore plus forte ! L’entreprise française Ubisoft implique une partie de sa communauté de joueurs dans la traduction de hiéroglyphes : « The Hieroglyphics Initiative ». Et si, vous aussi, vous songiez à impliquer vos collaborateurs dans la création d'un nouveau produit ou service ?

Retrouvez nos e-services de e-learning qui utilisent la gamification sur CCI store :