Restauration : l’opportunité du numérique

Les outils digitaux au service de la relance

Actualités
Performance
18 juin 2020

Une sélection d’initiatives et de solutions numériques sans contact (mais avec le sourire).


La phase de confinement et celle de déconfinement a incité les professionnels du secteur de la restauration à repenser leurs pratiques : leur façon de gérer la production, la distribution, ou encore les offres et services. Le numérique a joué un rôle essentiel dans cette adaptation et pour la continuité d’activité. Nouveaux systèmes de réservation en ligne, menus dématérialisés, click-and-collect... La poursuite, sinon l’accélération, du développement des initiatives numériques, résonne comme une évidence pour permettre aux restaurateurs de relancer la croissance de leur activité.

Réservation en ligne

En 2017, l’étude « Restauration digitale » indiquait que près d’un français sur deux réservait sa table en ligne avant de se rendre au restaurant, mais qu’à peine un restaurant sur trois proposait ce service. La mise en place d’un outil de réservation en ligne offre de nombreux avantages aux restaurateurs : gain de temps, limitation du « no-show », visibilité, optimisation de vos services…
Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions 🇫🇷 de gestion de réservation sur le marché : Guestonline, Zenchef,… Ces outils de réservation permettent aux restaurateurs de contrôler les flux de clients, d’éviter les files d’attente devant leur restaurant, ou encore de mieux repartir les clients sur des plages horaires plus grandes. Certains modules de réservation en ligne peuvent être installés facilement sur site internet. La plupart permettent de sélectionner le nombre de couverts maximum par table, d’accepter les réservations ou les commandes en temps réel, d’avoir une empreinte bancaire du client et d’éviter le « no-show »… Optimiser les options de votre plateforme de réservation en ligne permet de mieux prévoir et gérer le flux de clients attendus, tout proposant une expérience fluide et efficace aux consommateurs.

Ventes à emporter et click-and-collect

Les plateformes de livraison à domicile, comme Uber Eats ou Deliveroo, prenant une commission allant jusqu’à 30% sur chaque plat, de nombreux restaurants ont préféré développer leur propre système de ventes à emporter ou de click-and-collect pendant le confinement.
Malgré la réouverture officiellement des restaurants, les salles n’ont pas le même rendement car les mesures sanitaires restreignent leur capacité d’accueil. D’où l’importance de continuer à s’adapter aux nouveaux comportements liés à la distanciation sociale et de disposer d’une solution de ventes à emporter ou de click-and-collect. La majorité des outils existants sur le marché, permettent de lancer, en quelques heures seulement, une activité de vente à emporter. C’est le cas de Dood, Pulp, Klixi, Zenchef, ou encore TastyCloud, qui offrent une nouvelle source de revenus et permettent de récolter des données utilisateurs, d’améliorer l’expérience client, ou encore de capter de nouveaux clients. Pour amplifier la portée d’une initiative de click-and-collect, il est conseillé aux restaurateurs de communiquer sur leur nouvelle offre sur leurs réseaux sociaux.

Menus et cartes numériques

Afin d’éviter que les clients manipulent les menus et de minimiser les interactions, de nombreux restaurateurs ont préféré numériser les cartes de leur établissement. Cette initiative permet aux clients de consulter l’offre d’un restaurant en ligne sur leur smartphone ou en scannant un QR code présent sur une table ou un comptoir. En plus d’être écologiques, ces cartes numériques respectent les normes sanitaires. De plus en plus de start-ups françaises proposent des applications simples et opérationnelles permettant de dématérialiser les cartes et menus. C’est le cas de Menupleaz, Miap, Skeat,…  De plus, la plupart de ces solutions offrent aux clients la possibilité de recevoir leur facture par e-mail.

Découvrez notre sélection d'e-services pour numériser votre établissement sur notre plate-forme CCI store :