Bien réussir sa campagne de crowdfunding !

Les clés pour une campagne de financement participatif réussie.

Financement

Depuis quelques années en France, de plus en plus de projets voient le jour grâce au crowdfunding. Ces plateformes de financement participatif permettent aux start-ups, aux créateurs et porteurs de projet de trouver un financement direct sans passer par la case banque.

On fait le point ?

Si vous cherchez un financement pour votre projet, quel que soit votre domaine d’activité ou la nature du projet, vous pouvez faire appel à du financement participatif.
Le principe est assez simple, vous mettez en place une campagne d’appel à participations sur des plateformes spécialisées et en contrepartie de dotations de votre part, les internautes investissent dans votre projet.

L’avantage principal est qu’il s’agit d’un financement direct. Cela vous donne l’opportunité également de tester la viabilité de votre projet. S’il génère suffisamment de participation (en fonction du budget à atteindre) et d’intérêts, celui-ci est financé. Le cas échéant, les participations sont reversées aux investisseurs.

Tous les jours des nouveaux projets sont mis en ligne sur les différentes plateformes de crowdfunding. La question à se poser est donc comment réussir sa campagne de financement.
Ci-dessous, quelques éléments de réponses pour vous aider à vous lancer !

Choisissez la bonne plateforme…

Cela peut vous paraitre anodin, mais il existe différentes plateformes de crowdfunding en France et bien que la finalité soit la même – c’est-à-dire trouver des financements participatifs – elles n’ont pas toutes les mêmes caractéristiques !

Veillez bien à créer votre campagne sur une plateforme qui correspond à vos attentes. Pour trouver celle qui vous convient, il faut prendre en compte les types de financements proposés, l’audience et aussi le taux de succès de la plateforme.
A l’heure actuelle, la plupart des sites de crowdfunding proposent trois types de financement à savoir le don, l'investissement, et le prêt. A vous de choisir le type de financement qui vous correspond.

L’audience et le taux de succès de la plateforme que vous choisissez sont des critères de sélections décisif. En effet du taux de succès des financements d’autres projets et l’audience de la plateforme dépends la réussite du financement de votre projet.

 

 

… et le bon objectif

Vous devrez également fixer un objectif de don réaliste et réalisable. Il ne faut surtout pas qu’il soit trop élevé au risque d’avoir une campagne qui stagne et ne pas arriver à récolter le montant nécessaire.

Cet objectif dépend aussi de la durée de la campagne que vous mettez en place.
Cette dernière devra être longue pour pouvoir créer une dynamique afin de toucher le plus de personne possible, mais pas trop longue non plus pour ne pas atteindre l’objectif.

Démarquez-vous !

Comme évoqué quelques lignes plus haut, tous les jours des projets sont ajoutés sur ces plateformes. Pour réussir votre campagne, il faut que vous vous démarquiez du reste !
Même si votre projet peut être similaire à un autre, il est essentiel de sortir des sentiers battus et de jouer la carte de la différence.

Expliquer concrètement votre projet et sa valeur ajoutée. Mettez en avant votre proposition de valeur et en quoi vous vous distinguez de la concurrence.
Adoptez un ton et un angle de communication disruptif.

 

 

Soyez crédible

Trouver un financement pour son projet est un véritable élément crucial dans la réussite et la viabilité de ce dernier. Et oui, sans financement, pas de projet, c’est aussi simple que ça.
Lorsque vous lancez votre appel à financement, il faut être crédible, c’est obligatoire. Vous demandez à des personnes d’investir sur votre projet, il faut que vous leur donniez confiance, en vous mais aussi en ce qu’ils vont financer.

Vous devrez en quelques mots répondre à des questions du type :  c’est quoi, à quoi ça sert, c’est qui, c’est où, pourquoi et comment ?

Bref, il faut rassurer vos donateurs et argumenter. Qu’il s’agisse d’une start-up, d’un produit ou même d’une association ou d’une entreprise vous devez conforter vos futurs investisseurs dans la concrétisation et la réussite de votre projet.

Vous travaillez sur un produit ? Montrez un prototype ! Vous êtes en train de créer une entreprise innovante, donnez des chiffres clés « compréhensible » permettant à tout le monde de se projeter.

Réfléchissez aux dotations ou contreparties

Un autre axe sur lequel vous devrez vous penchez concerne les dotations ou les contreparties.
Si vous souhaitez que les gens participent et financent votre projet, il faut réfléchir à des contreparties alléchantes !

En effet, une fois arrivé sur votre page de campagne, pour que l’internaute contribue à votre projet, il faut que la dotation prévue en échange de son financement soit intéressante !
Ces dotations doivent inciter à contribuer, même pour de petits montants.

Plus la récompense à sa contribution est intéressante, et plus l’internaute sera susceptible de participer et d’augmenter son budget !

Faites attention au budget !

En parlant de budget, abordons votre budget. En effet, lancer une campagne de financement participatif à un coup et si la finalité d’une telle démarche est de lever des fonds ce n’est pas une raison pour en perde !

Pour être sur du succès de votre campagne, il faudra investir. Anticipez bien les coûts liés à votre campagne : il faudra réaliser une vidéo de présentation, les supports de communication (en plus d’un communiquer de presse), vous devrez produire des contenus pour vos réseaux sociaux et également penser aux frais de la plateforme sur laquelle vous réalisez votre campagne.

Engagez, engagez, engagez.

La réussite d’une levée de fonds participative, c’est comme pour une mayonnaise, il faut que tous les ingrédients soient présents, et pour que ça prenne, il faut bien tout monter ensemble.

Votre campagne, pour qu’elle prenne, doit susciter la curiosité mais aussi et surtout créer de l’engagement.
Créez des comptes sur les principaux médias sociaux et en amont du lancement de votre campagne mettez au clair une stratégie de communication digitale. Vous devrez également produire moult matériel et supports de communication.

 

 

En vrac, il faudra préparer et réaliser : des vidéos (de présentation du projet, de l’équipe du produit), des photos, encore et encore, des visuels, des textes…
Bref blindez-vous en matière de contenus que vous diffuserez le moment venu pour faire parler de vous et de votre campagne !

Vous pouvez si vous le souhaitez, vous appuyer sur des relais d’influence que sont les blogueurs ou les influenceurs.
Si vous disposez d’une base de contacts pour votre projet, vous pouvez vous appuyez sur la création de campagne mail afin de susciter de l’engagement auprès de vos contacts.

En bref !

Ces quelques conseils sont exhaustifs mais cela vous donne une idée d’ensemble des éléments à prendre en compte pour réussir sa campagne de financement participatif.

Et sur CCI Store ?

Sur CCI Store, nous référençons une sélection de sites qui vous permettrons de réaliser vos campagnes en fonction de vos besoins, contraintes et envies.
Vous trouverez également des solutions pour créer votre business plan, mais aussi gérer et piloter votre activité. Enfin, nous avons sélectionné des services pour gérer votre communication en ligne ou créer du contenu, pour vos réseaux sociaux mais aussi pour votre campagne de financement participatif.

Retrouvez les outils et aides pour financer vos projets.

31 janvier 2019

La sélection des derniers services

Simulateur du coût d…

Estimez en quelques clics le coût d'une embauche

CIRmulator

Outil gratuit et anonyme pour simuler le Crédit d'Impôt Recherche (CIR)

Kiosk to invest

Le financement participatif qui redonne de la valeur aux entreprises et aux territoires

Les Aides

Toutes les aides pour votre entreprise

Tudigo

Le site de crowdfunding des territoires et de la proximité

EuroQuity

Rencontrez vos futurs partenaires et investisseurs en France et à l’International